Galerie Broomhead Junker

 

Présentation de Gustav Bolin

Portrait de Gustav Bolin

Gustav BOLIN

 

Né à Stockholm en 1920, décédé à Antibes en 1999. Gustav Bolin vient à Paris et y suit ses études secondaires. Après son baccalauréat, en 1938, il se consacre à la peinture.

Il fait le voyage-pèlerinage à Saint-Rémy-de-Provence, à vélo, par amour pour Van Gogh. Passe à l'atelier d’Émile Othon Friesz en 1938-39, et rencontre Giacometti.

Descendant d'une famille d'orfèvres qui pendant trois générations a fourni la Cour des tsars, puis la famille royale de Suède, il est venu en France à l'âge d'un an.

 

Qualifiée de « classicisme expressif » l’œuvre de Gustav Bolin rejoint une tradition – celle de Matisse et Bonnard _ où s'opère la transfiguration du sujet en peinture. L'harmonie n'étant plus la conséquence d'un code mais la logique de formes inspirées par la réalité et qui sont alors une sorte de miroir sensible de celle-ci.

 

Bolin dessine la nature dans l'intemporalité de ses croissances végétales, et la force de l'arbre, et jusqu'au tronc qui fait son chemin dans la lumière. La sève y court, lui donne un corps, incline des rythmes, suscite des élans, décide d'une forme dont le regard peut suivre toute l'inaltérable verdeur, et la marche têtue. Et pourtant il ne vise jamais à décrire ce qu'il voit. Ce qu'il donne à voir, c'est l'embrasement de la vie, la vitalité des formes qui croissent jusqu'à leur éclatement.

Par le jeu des hachures qui cernent la forme, il conduit son dessin d'une concentration qui en donne le volume jusqu'aux éclats porteurs d'une intense lumière qui en expriment la présence dans une sorte de bain irradiant. Il écrit la lumière qui vibre et scande la réalité dans le frémissement d'un feuillage ou dans les masses de rochers que sculpte l'intensité du soleil.

 

Première exposition à la galerie Pierre Loeb en 1948. Expositions suivantes :

 

France : Paris, Lille, Antibes, Menton.

États-Unis : New York.

Japon : Tokyo, Osaka

Suède : Stockholm, Ystad, Göteborg, Malmö.

Canada : Edmonton